explication formation 125 obligatoire
Article mis en ligne le 8 janvier 2011
dernière modification le 22 mai 2011
Imprimer logo imprimer

Nouvelles réglementations

Conduite des motos de plus de 125cm3 et des tricycles à moteur (catégorie L5e) avec le permis de conduire catégorie B

Depuis le 01/01/2011 la réglementation de la conduite d’un tricycle du type MP3LT ou Can-Am Spyder ou d’une moto 125cm3 à changé.

Préambule :

Pour conduire une 125 avec le permis B il fallait déjà deux ans de permis depuis 2009 (applicable aux permis obtenus depuis 2007) et 3h de formation. Le programme de cette formation était bien trop ambitieux pour tenir en 3h. Le mouvement FFMC, AFDM en tête, demandait 10h depuis 10 ans. Les moto-écoles du réseau AFDM proposaient une formation de 10h qui permettait de bénéficier de conditions tarifaires à l’Assurance Mutuelle Des Motards. C’est en se basant sur cette expérience que l’AFDM a fait une proposition lors de la concertation sur le deux roues motorisé, proposition qui a été en partie retenue. Ce sera donc 7h de formation dont deux heures sur plateau pour appréhender un véhicule (*voir plus loin) et trois heures en circulation réelle. Mais la nouveauté est l’obligation de 2h de théorie, vecteur d’un changement de comportement au guidon.
Pour conduire un MP3LT ou un Can Am Spyder il fallait le permis A ou B sans contrainte d’ancienneté.

NB : dans les 10h proposées dans les moto écoles AFDM (qui sont encore plus d’actualité aujourd’hui) la 6ème heure se fera sur plateau ou en circulation suivant les besoins réels du motard, et deux heures d’écoute pédagogique qui consistent à suivre un cours de circulation moto (permis A) à bord d’une voiture pour bénéficier des commentaires et conseils de l’enseignant sur des parcours plus « techniques » que ceux qu’il aura abordé avec la 125 comme par exemple autoroute ou routes de montagne.

La réglementation 2011 :

Catégorie moto légère (inférieure à 125cm3) :

Pour conduire une 125cm3 avec le permis B il faut avoir plus de deux ans de permis, et suivre la formation de 7h.
Pour ceux qui ont déjà conduit une 125 il faudra le prouver en fournissant un relevé d’information délivré par l’assurance du véhicule qu’ils ont eu l’occasion de conduire entre 2006 et 2010.

Catégorie L5e (MP3, Can Am) :

Pour conduire un tricycle à moteur le permis A (moto), qu’il soit restrictif (34cv) ou non, est toujours valable mais le permis B seul n’est plus valable même si il date d’avant le 01/01/2011.
Il faut avoir plus de deux ans de permis B et avoir suivi une formation de 7h pour circuler sur le territoire national avec un MP3LT ou un Spyder Can Am.

Pour ceux qui ont déjà conduit ce genre de véhicule il faudra le prouver en fournissant un relevé d’information délivré par l’assurance du véhicule qu’ils ont eu l’occasion de conduire entre 2006 et 2010.

Attention : dans tous les cas le permis ne sera plus tamponné car dans le cadre de l’unification Européenne tous les états ne reconnaissent pas l’équivalence 125 ou L5e. Il faudra donc se promener avec le relevé d’information de l’assureur ou l’attestation de formation délivrée par la moto-école suivant le cas.

Remarques : le relevé comporte des informations confidentielles comme le détail des accidents et se présente sous la forme d’une feuille A4 quelquefois issue d’un fax donc de bien mauvaise qualité. Il n’est précisé aucune notion de durée, il suffit « d’avoir été assuré » même une journée ! En outre ce document risque de s’abîmer très rapidement, il sera conseillé d’en faire des copies.
Il en est de même pour les attestations fournies à l’issue de la formation car les écoles n’ont plus d’obligation d’archivage au delà de 5 ans.

*L’attestation sera la même pour tous les véhicules sur lesquels votre formation a été réalisée. Pour conduire un Spyder Can Am vous aurez pu suivre des cours sur une 125 ! Il a été décidé que les utilisateurs se formeraient de préférence sur le véhicule qui les intéresse : quitte à être obligé de se former, autant le faire dans de bonnes conditions, non ? Surtout que le principal intérêt de cette obligation sera la sensibilisation : port de l’équipement, scénarios d’accidents et pièges d’infrastructures alors autant le faire dans une moto-école qui aura les arguments pour rendre cela intéressant et interactif.
Par exemple une école qui fait l’effort d’investir dans divers véhicules, dont les formateurs sont pratiquants et sauront animer des cours motivants.

Pascal WOLF pour le CA de L’AFDM

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4