soutien du MAG UK à l’union des usagers
Article mis en ligne le 17 juin 2011
Imprimer logo imprimer

Déclaration de soutien du « Motorcycle Action Group » du Groupe au Royaume-Uni à l’Union des Usagers de la Route.

Salutations fraternelles à nos compagnons de route et tous ceux qui soutiennent l’Union des Usagers de la Route, de la part des 60 000 membres individuels affiliés au Motorcycle Action Group du Royaume-Uni.

Nous soutenons pleinement votre opposition à ceux qui cherchent à imposer leur vision du monde, même sur les activités les plus fondamentales.

Nous avons le droit de choisir comment et quand nous nous déplaçons, et le devoir de faire attention les uns aux autres. Nous avons le droit de s’attendre à être traités de façon raisonnable, et le devoir de respecter les autres lorsque nous partageons la route.

Mais cela ne signifie pas que nous devions abandonner notre jouissance de la vie ou nos libertés personnelles simplement pour satisfaire à des théories infondées sur la sécurité routière, ou parce que cela convient à des ambitions politiques, ou parce que ceux qui sont en position d’autorité ont oublié ce pourquoi ils ont d’abord été élus.

Chaque fois que nous nous sortons de chez nous, nous savons que nous prenons des risques, mais ce sont de petits risques qui nous permettent de vivre notre vie comme nous le souhaitons. Nous ne pouvons pas éliminer le risque de nos vies sans nous retirer de la vie elle-même.

Choisir de porter des vêtements réfléchissants, d’allumer nos feux dans la journée, de mettre un casque ou une ceinture de sécurité est notre décision. Si nous sommes contraints de le faire parce que quelqu’un a décrété que c’est mieux pour nous, alors notre capacité à raisonner et à exercer notre propre liberté est diminuée.

Le contrat social est de nouveau tendu au point de rupture. Nous sommes contraints de perdre nos biens ou notre liberté, sous prétexte que c’est bon pour nous - or c’est un abus de pouvoir. Nous sommes piégés par la surveillance cachée conçue pour sanctionner toute transgression mineure et gonfler les coffres du gouvernement - or c’est un abus de pouvoir.

L’Europe moderne a d’abord été façonnée ici en France il ya 200 ans, quand les gens se sont posés la question de savoir si l’Etat devait servir le peuple, ou si le peuple devait servir l’Etat. Rappelons-nous, et rappelons à ceux qui cherchent à nous gouverner, qu’il ne peut y avoir qu’une seule réponse à cette question.

Les motards sont des électeurs, tous les usagers de la route ont un droit de vote ; il ne faudra pas l’oublier lorsque les politiciens professionnels, et les fonctionnaires publics qui dépendent d’eux pour canaliser vos impôts dans leur direction, demanderont votre soutien.

En attendant, utilisons la route elle-même pour démontrer notre opposition à cette obsession anti-sociale de l’obéissance publique.


Statement of support from the Motorcycle Action Group UK, to the Union des Usagers de la Route.

Fraternal greetings, to our fellow riders and all supporters of the Union des Usagers de la Route, from the 60,000 individual and affiliated members of the Motorcycle Action Group in the UK.

We fully support your opposition to those who seek to impose their view of the world on even the most basic human activities.

We have a right to choose how and when we travel and a duty to watch out for each other. We have a right to expect that others will treat us reasonably and a duty to treat others with care when we share the road.

But that does not mean we should surrender our enjoyment of life or personal liberty simply to satisfy a set of theories about road safety, or because it suits political ambitions or because those entrusted with a position of authority have since forgotten why they were first entrusted.

Whenever we venture out in the world we know that we are taking a series of risks, but they are small risks that allow us to live our lives as we wish. We cannot remove risk from our lives without removing ourselves from life itself.

If we choose to wear luminous clothes, or light-up our vehicles in the daylight, or encase our heads in a helmet or strap ourselves in to a seat that is our decision. If we are forced to do those things because someone else has decreed it is best for us, then our ability both to reason and to give effect to our own liberty are diminished.

The social contract is once again being strained to breaking point. We are to be coerced on pain of losing our property or our liberty because it is deemed good for us - that is a misuse of power. We are to be trapped by hidden surveillance designed to catch every minor transgression to swell the government coffers - that is a misuse of power.

Modern Europe was first shaped here in France over 200 years ago when people found an answer to the question - does the state serve the people, or do we serve the state ? Let us remind ourselves, and those who seek to govern us, that there can only be one answer to that question.

Riders are voters, all road users have a vote ; remember that when the professional politicians and the public officials who depend on them to channel your taxes in their direction ask for your support.

In the meantime, let us use the very road itself to demonstrate our opposition to this anti-social obsession with public obedience.

nota : MAG UK est l’equivalent de la FFMC en Angleterre, membre aussi de la FEMA.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4