(mono) Pôle moto à la bijude ?
Article mis en ligne le 2 mai 2013
dernière modification le 3 mai 2013

par coordinateur
Imprimer logo imprimer

L’annonce du rachat de Honda, Kawa et Ducati par le groupe Mary Moto a fait un peu chauffer la toile normande. Avec 13 marques de motos au catalogue, ça n’en laisse certes plus beaucoup pour les autres. Le regroupement dans un même lieu amplifiant le phénomène de monopole, les commentaires sont allés bon train. Certains, certes légitimes mais aussi des farfelus émanant de personnes qui savent tout sur rien ou le contraire. Le plus simple restait de s’adresser aux personnes concernées.

Interview avec Alexandre VANDEVIVERE. Le groupe Mary Moto est né en juillet 2009 quand le groupe Mary Auto a acheté des concessions voitures à la Bijude, un village auto/moto en périphérie de CAEN ; dans le lot de ces concessions se trouvaient des magasins de motos (Yam, Suzuki, BMW). Cet achat a été l’occasion pour le Groupe Mary de se diversifier.

Depuis 2009 plusieurs marques sont venues compléter l’offre : KTM, Peugeot Scooter, Hugsvarna, Quadro. Le marché de la moto n’étant pas au mieux de sa forme en 2012, Moto One, Moto Two et Kawa se sont rapprochés de Mary Moto. Kawa étant intégré en janvier, Moto Two en février et Moto One en mars.

Kawa , Ducati et Piaggo seront regroupés sous la marque Mary Sport 14 dans les locaux actuellement occupés par Kawa.

Les autres, pour l’instant, seront installés dans les locaux actuels. Tout le personnel est repris ce qui fait une masse salariale d’une quarantaine de personnes. En ce qui concerne la configuration de l’espace, il est prévu de garder des showrooms par marque bien identifiée avec véhicules neufs et d’occasion. Le but n’est pas de mettre en place un supermarché de la moto mais de créer une ambiance par rapport à la marque.

Chaque marque aura ses vendeurs qualifiés mais pour des questions d’organisation interne (arrêt maladie, vacances) le personnel pourra être amené à travailler d’un magasin à un autre.

En ce qui concerne les mécaniciens, certains ayant des qualifications et des certifications, ils ne travaillent que pour une marque ; d’autres bien qu’affectés à une marque peuvent être multimarques, comme c’est déjà le cas dans bon nombre de garages.

Le regroupement des marques permet de mutualiser les frais généraux. Les responsables, pour la plupart issus du monde de la voiture, ont bien conscience qu’on ne gère pas un magasin de motos comme un magasin de voitures. On trouve dans le personnel une majorité de motards passionnés qui souhaitent créer de l’animation autour de la moto avec les associations locales, organiser des balades et autres sorties.

Cedric haddad, gérant des magasins Honda et Ducati avait repris il y a 5 ans Honda puis 2 ans après Ducati. Malheureusement, depuis 2 ans le marché a chuté de 52%. Les perspectives d’avenir n’étant pas terribles, il n’a pas les reins suffisamment solides pour passer le cap. L’opportunité de vendre s’est présentée, il l’a prise. La négociation a été correcte. La groupe Mary récupère le personnel (sauf lui mais c’est sa volonté) et le stock. Il part assez confiant malgré tout et tranquille, ce fut une belle expérience.

Pour David Lecat gèrant de Daffy Moto la France compte beaucoup de structures (magasins) mais le marché ne permet plus vraiment ce fonctionnement. Internet prend de plus en plus de parts du marché en plus. C’est pour cela qu’on voit de plus en plus de « villages motos ». Le regroupement Mary ne devrait pas bouleverser fondamentalement le marché caennais. Ca va créer très clairement un pôle moto sur la Bijude et un pôle accessoiriste sur Ifs. Le principe d’un village moto est un bon principe mais il ne doit pas être tenu par une seule personne. Le marché de l’occasion va bien. L’accessoiriste va très bien avec ce marché.

Didier Fouillot a racheté en juillet Moto Axxe. Magasin qui avait pris cette enseigne en octobre après une augmentation de surface. Il regrette un peu le départ de Moto One et Moto Two, structures dans les mêmes dimensions que lui. Il veut rester un magasin à échelle humaine, pour des motards passionnés avec un accueil convivial, des conseils par des vendeurs motards. La situation économique et le temps ne sont pas favorables mais il reste confiant.

Jean-Sébastien Lucas, Ex-gérant de Motor Sport 14 (associé avec William ex Urvoas), a cédé son entreprise au Groupe Mary le 1er Février 2013. Il reste le responsable de la marque Mary Sport 14 qui regroupe Kawa, Ducati, Piaggo. Daelim (marque coréenne de 125cm3) partira chez Maxxess. La vente est due à la période difficile et au besoin de fonds importants pour assurer le fonctionnement d’un magasin. La formation 125 a bien fait baisser les ventes même si maintenant l’effet s’estompe et les ventes reprennent. L’occasion fonctionne bien en ces périodes difficiles. Il pense que faire un pôle moto avec concentration de moyens est une bonne chose aussi bien pour les professionnels que pour les motards.

Globalement les professionnels comprennent ce regroupement au vu de la conjoncture. Les responsables du pôle moto du groupe Mary semblent avoir compris qu’il y a une différence entre vendre des voitures et des motos. Ils veulent créer une dynamique autour de la moto par des animations. Pour le coté commercial et entretien, il semble que cela reste comme avant. L’avenir nous le dira.

RENAUT Richard

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4