10 Oct : Manifestation contre l’interdiction de circulation des 2RM en centre ville
Article mis en ligne le 10 octobre 2015
dernière modification le 8 novembre 2015

par coordinateur
Imprimer logo imprimer

2500 motards et motardes et autre scooters ont répondu à l’appel de la FFMC Caen pour manifester en soutien à la FFMC PPC et contre l’interdiction de circulation des véhicules d’avant 2000.

Apres un parcours en ville, un courrier de nos revendications et explications à été déposé au siège de l agglomération, un arbre a aussi été planté Rive de l’Orne pour compenser l’empreinte carbone de la manifestation.

Apres un passage devant la préfecture, le cortège c’est arrêté place Gardin pour finir le parcours à pied direction de la mairie. 2 arbres ont été planté dans le rond point de la mairie. Des membres du bureau ont été reçu par le maire adjoint chargé du transport. On lui a remis nos revendications. Il nous a dit que le maire n’était pas favorable à cette mesure et qu’il était d’accord sur la solution 2RM pour la ville. Le cortège c’est ensuite dispersé.

Medias :

Motomag

Tendance ouest

Facebook

France 3


Une manifestation sera organisée par la FFMC le samedi 10 octobre 2015 pour protester "contre les interdictions de circulation des deux-roues motorisés en ville". Aux quatre coins de France, des cortèges seront portés par le slogan "Le deux-roues motorisés est une solution, pas une pollution" !

Par cette manifestation d’envergure nationale, la FFMC entend faire suite aux "politiques environnementales" qui souhaitent interdire les motos d’avant 2000 (puis celles des années suivantes, à très court terme), dans les grandes villes de France, dont Paris. Problématique d’autant plus amplifiée par la loi sur la transition énergétique votée récemment et qui donne tous les outils aux collectivités pour appliquer des zones à circulation restreinte, intégrant le deux-roues motorisés dans ces restrictions. Cela constituerait une exception européenne !

Pour CAEN RDV Le Samedi 10 Oct parc des expositions de Caen (entrée principale puis à gauche) à 14H00.

Restez mobilisés, restez informés !

Communiqué FFMC FFM :

Evènement : Le 10 octobre 2015, la FFMC et la FFM appellent à manifester contre l’interdiction de circulation des deux-roues motorisés dans les villes

Opposés à la mise en œuvre dogmatique des plans de lutte contre la pollution à Paris et dans les autres grandes villes de France, la FFMC et la FFM appellent les usagers à manifester le 10 octobre 2015 pour que les deux-roues motorisés puissent accéder aux zones à circulation restreinte.

Le 17 aout dernier, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte a été adoptée et a permis aux communes de mettre en place des zones à circulation restreinte. La ville de Paris a déjà annoncé son plan de lutte contre la pollution en intégrant les deux-roues motorisés au dispositif de restriction au même titre que les voitures. La FFMC et la FFM regrettent cette manière dogmatique de lutter contre la pollution atmosphérique au regard du faible impact de ces véhicules dans la pollution et des impacts sociaux négatifs engendrés.

Une politique mal ciblée
Pour la FFMC et la FFM, interdire les 2RM en ville est un non-sens étant donné la faible part de ces derniers dans la pollution atmosphérique urbaine et compte tenu que ce mode de transport contribue à la fluidité de circulation et à l’optimisation de l’espace urbain dédié au stationnement. Ce constat est partagé par le Parlement européen qui a rappelé récemment l’intérêt des 2RM pour la mise en place d’une mobilité durable.

Une politique trop contraignante
La pollution atmosphérique a été occultée durant de nombreuses années par les pouvoirs publics. Ils ne peuvent aujourd’hui vouloir rattraper leur retard en restreignant de manière disproportionnée les libertés des usagers. Aussi, pour le trafic routier, des progrès notables sont déjà là grâce à l’évolution des normes antipollution, permettant au renouvellement naturel du parc de véhicules d’avoir un effet très positif sur la qualité de l’air.

Une politique antisociale
Le besoin de mobilité des personnes ne peut être sacrifié sans une réflexion en amont sur l’organisation économique et sociale des territoires. La mise en place de zones à circulation restreinte, basée sur l’année de mise en circulation des véhicules, discrimine les plus bas revenus qui ne pourront pas se payer de véhicule neuf alors qu’ils ont un besoin vital de se déplacer.

Toutes les informations sur les lieux et horaires de rendez-vous très prochainement.

Contacts presse nationaux :
Fédération Française des Motards en Colère – 01 48 18 03 20
Fédération Française de Motocyclisme – 01 49 23 77 24

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4