MANIFESTATION LE 19 DEC CONTRE DE CONTROLE TECHNIQUE 2RM
Article mis en ligne le 13 décembre 2015
dernière modification le 31 mars 2016

par coordinateur
Imprimer logo imprimer


Le 12 Dec

Suite à l’etat d’urgence ne nous laissant pas la possibilité de manifester dans les rues, par respect, le samedi 19 Decembre, nous invitons tous les motards opposés au contrôle technique, à manifester virtuellement sur le site de la FFMC 14 (ffmc14.free.fr). Nous serons présent également chez moto axe à ifs (zac Porte d’Espagne, 14123 CORMELLES LE ROYAL) et à notre atelier mécanique (713 Grande Dell, 14200 HEROUVILLE SAINT CLAIR) de 14H à 17H afin d’échanger sur le sujet.

Le 2 octobre 2015, lors d’un Conseil Interministériel à la Sécurité Routière, Manuel Valls a annoncé vouloir imposer un contrôle technique à la revente pour les deux-roues motorisés (2RM) sous prétexte de faire baisser la mortalité routière.

Si l’on transpose l’historique du contrôle technique des 4 roues motorisées, nous constatons que le bilan n’a pas eu d’effets positifs sur le taux de mortalité du à des problèmes mécaniques. Il ne me semble pas qu’il soit opportun de reproduire la même démarche sur le contrôle technique systématique des 2 roues motorisées. Chaque usager a la liberté de s’adresser à un garagiste/motocyste pour faire évaluer le véhicule qu’il envisage d’acheter.

Les objectifs affichés par le gouvernement m’interroge sur la réelle motivation d’une telle décision. La question est d’autant plus légitime que la présentation de cette mesure ne s’est accompagnée d’aucun élément concret, d’aucune statistique, qui aurait permis d’en comprendre l’intérêt.

Or, le rapport MAIDS (Motorcycle Accident In Depth Study), publié en 2005 après une étude approfondie de près de 1000 accidents de 2RM dans 5 pays d’Europe, a clairement établi que seul 0,7% de ces accidents avaient été directement causés par une défaillance technique du véhicule.
Et, en 2007, le Conseil général des Ponts et Chaussées reconnaissait également, dans un rapport officiel sur le contrôle technique des 2RM, qu’il était « difficile d’établir une corrélation entre l’état du véhicule et la survenance des accidents ».
Au contraire, les chiffres de l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière) établissent que ce sont les véhicules les plus récents, et donc ceux qui sont en bon état, qui sont les plus impliqués dans les accidents de la circulation. Cela n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait que la majorité des accidents impliquant des 2RM n’ont pas pour origine des défaillances techniques.

Pour la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), ce contrôle technique à la revente n’a aucun sens puisqu’il se bornera à effectuer, contre rémunération, une vérification visuelle des éléments de sécurité du véhicule que tout usager de 2RM réalise lui-même régulièrement et gratuitement.

Il apparait donc clairement que cette mesure vient en vérité satisfaire l’appétit des enseignes de contrôle technique qui lorgnent depuis 10 ans sur l’importante source de profit que représenteraient les 3 millions de 2 et 3 RM aujourd’hui en circulation.

Ainsi, nous demandons donc au ministre de retirer ce projet de contrôle technique à la revente pour un deux-roues motorisé, inutile et coûteux, que l’on veut imposer sous couvert de sécurité routière.

Motardement ,

Le bureau de la ffmc 14

UNE PAGE POUR POUVOIR "MANIFESTER" SERA ACTIVE LE SAMEDI 19 DECEMBRE 00:00 ,SOYEZ AU RENDEZ-VOUS

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4