LA FFMC14 COMMUNIQUE
Article mis en ligne le 25 octobre 2018

par ffmc14
Imprimer logo imprimer

Des motards indépendants ont lancé le projet d’organiser des actions de blocages des péages et autoroutes, le samedi 17 novembre, en protestation contre les augmentations répétitives et abusives du prix des carburants.
En quelques jours ce projet a pris une ampleur considérable, relayés sur les réseaux sociaux, de nombreux motards indépendants ou en groupes constitués ont diffusé des messages et appels à actions, et c’est plusieurs milliers de motards, voitures et camions qui vont participer, sur tout le territoire national, à des opérations de blocages et ralentissements le 17 novembre prochain.
Les augmentations, sous prétexte écologique, des carburants, en particulier de la taxe carbone, font parties d’un vaste plan gouvernemental d’éviction des moteurs thermiques, en particulier des moteurs diesels, elles sont programmées sur le long terme et atteindront des niveaux inacceptables, mais ceci au même titre que de nombreuses autres taxes et impôts divers tels que la CSG et leurs cumuls impactent de manière conséquente le revenu des plus faibles, des plus isolés, des plus anciens, dans les territoires ou dans les métropoles qu’ils soient motards ou pas !
Les actions lancées par ces groupes de motards entrent dans une perspective politique de défense du pouvoir d’achat qui se justifie mais qui dépasse largement, et le monde des motards, peu concernés, au titre de leur activité moto, par les augmentations du diesel et autres taxes, et le champ d’action de la FFMC.
La FFMC14 soutient ces actions, incite ses adhérents à y participer à titre individuel, et met ses matériels et équipements à disposition (gilets, sono…), mais ne participera activement en tant qu’organisation que dans le cadre d’un collectif officiel qui serait mis en place par les associations et syndicats représentatifs.
La FFMC pour défendre ses adhérents et les motards en général, focalise ses actions sur les règlements, lois et autres décrets qui impactent directement la sécurité, la formation et les activités des motards et les sujets de combats sont, dans ce cadre, nombreux et lourds :
• La lutte contre les 80km/h n’est pas terminée et s’organise, un projet de loi va être soumis à tous nos élus afin que tout l’argent récolté par le contrôle sanction automatisé soit destiné exclusivement à l’entretien du réseau routier. On nous a imposé le 80 km/h sans nous demander notre avis ni celui de nos élus ? Qu’au moins l’argent récolté serve à la sécurité routière, la vraie !
• Le contrôle technique est de nouveau programmé pour être mis en place, pour les motos, dès 2022, ce sujet revient régulièrement, mais a toujours été repoussé grâce aux actions de masse de la FFMC, toutes nos forces seront nécessaires pour encore une fois annuler les actions des lobbies.
• Les ZCR devenues Zones à faibles émissions vont continuer non seulement à s’étendre mais aussi à se durcir, interdisant ainsi l’accès aux centres villes à de très nombreux motards utilisateurs de motos plus anciennes.
• Les restrictions de parking sont tous les jours plus nombreuses et les places plus couteuses, les enlèvements en masse sont organisés (Salon de la Moto), notre détermination doit être totale pour défendre notre conviction : la moto est la solution aux difficultés des centre villes.
• Les véritables actions de formation des jeunes, de sécurisation des infrastructures, de concertation avec les professionnels et utilisateurs sont inexistantes, nous devons être moteurs pour un véritable dialogue constructif avec tous les acteurs de la route.

LE BUREAU DE LA FFMC 14

MT-Communiqué 2018-10-26

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.81.4